BAC PROFESSIONNEL

Conduite d’activités d’élevage et d’hébergement dans le secteur

Canin & Félin (CAEHSCF)

Conduite d’activités d’élevage et d’hébergement dans le Secteur Canin Félin (CAEHSCF)

50% cours / 50% entreprise

Statut : scolaire ou apprentissage

« Je suis devenue éleveuse de border collie : un chien de travail qui me passionne »

FOCUS SUR LE BAC PROFESSIONNEL

Formation sous statut scolaire :

L’année s’articule autour de semaines de formation pédagogique à la MFR du Perche alternées avec des semaines de stage en entreprise.

Classe de seconde :

  • 2 stages de 10 semaines en élevage canin ou en pension. Les stages sont attribués par le moniteur référent.
  • L’élève peut proposer une adresse qui sera ensuite étudié par la MFR du Perche

 

Classe de première :

Elle s’articule en 2 périodes.

1ère période (début d’année) :

Un stage différent tous les 15 jours afin de découvrir tous les métiers annexes à l’élevage canin-félin.

  • 6 stages de 2 semaines sont à réaliser obligatoirement dans les domaines respectifs suivants :
    – Vétérinaire
    – Pension canine
    – Toilettage
    – Animalerie
    – Éducation canine
    – 1 stage libre en relation avec le milieu animalier dans les secteurs précédents ou vers de nouveaux secteurs (gendarmerie, maître-chien, …)

 

2ème période (fin d’année) :

  • 8 semaines de stage en élevage canin-félin. Cette expérience vient introduire le stage de terminale. L’élève met un pied dans l’entreprise où il retournera l’année suivante. Ce stage se déroule dans un élevage canin-félin. L’adresse proposée par le moniteur référent vient répondre aux attentes de l’élève.

 

Classe de Terminale :

  • 12 semaines de stage en élevage canin (poursuite du stage de fin d’année de 1ère)
  • Fin du cursus scolaire : 6 semaines de « stage d’orientation » dans un lieu au choix pour affiner son orientation professionnelle future. Possibilité de se diversifier vers n’importe quels types de métiers pour ces stages.

 

Formation sous statut d’apprenti :

  • Mise en place d’un contrat d’apprentissage avec l’entreprise choisie dans le milieu de l’élevage canin-félin
  • Rémunération de l’apprenti sur la base d’un pourcentage du SMIC en fonction de son âge et de sa classe
  • Avoir plus de 15 ans et moins de 30 ans
  • Possibilité de passer du statut scolaire au statut d’apprenti en cours de cursus : minimum 6 mois de contrat – maximum 3 ans (2nd, 1ère, Terminale)

 

Matières générales

Mathématiques

Français

Anglais

Histoire - Géographie

Sport

Physique - Chimie - Biologie

Matières professionnalisantes

Zootechniques canines / félines

Comportements animaux

Comptabilité Gestion

Pilotage d'entreprise

Pratique : agility, éducation, retriever

Biologie animale

Mises En Situations Professionnelles

Chaque mercredi, les élèves se rendent au terrain d’activités pratiques. Ils découvrent et ils se forment au métier d’éducateur canin au travers des disciplines comme l’agility, le rapport (retriever), l’éducation canine, le canicross…

Ce moment de partage avec un chien est une bouffée d’oxygène pour nos jeunes qui se retrouvent en pleine nature avec un animal. L’objectif est de socialiser, de renforcer le lien Homme-Animal, d’éduquer et/ou d’entraîner !

Ces mercredis sont également des moments de démonstrations canines comme par exemple : l’activité mordant, la recherche (chiens de détection en stupéfiants), le troupeau, le handling (art de présenter un chien en exposition).

Les jeunes attendent toujours cette journée de la semaine avec impatience.

Poursuite d'études

  • BTS Production Animale, Technico-Commercial univers jardin et animaux de compagnie, ACSE, NDRC (négociation et digitalisation de la relation client), UJAC (technico-commercial univers jardin et animaux de compagnie), MCO (management commercial opérationnel) …
 
  • Le contenu de la formation :
    • Modules généraux, économie d’entreprise, techniques de vente, conduite d’un élevage canin et félin , gestion de l’entreprise agricole, zootechnie, activités pratiques
 
  • Pendant la scolarité :
    • Organisation et participation à des évènements professionnels nationaux et internationaux, stage vendanges, voyage d’étude à l’étranger, stages de perfectionnement (médiation et éducation).

Débouchés et objectifs

  • Chef d’entreprise en élevage
  • Pensionneur, éducateur
  • Technico-commercial pour une entreprise d’aliments pour animaux
  • Technicien conseil en animalerie
  • Employé d’élevage, maître-chien

Conditions d'admission

Prérequis

  • Pour la classe de Seconde :

        – Être issu d’une 3ème de l’enseignement de la République Française, CAP ou Seconde

  • Pour la classe de Première :

        – Être issu d’une classe de Seconde professionnelle « Production »
        – Sur dérogation de la DRAAF pour les élèves issus d’une autre classe de seconde ou titulaires d’un autre diplôme

Modalités

  • Satisfaire aux tests de positionnement
  • Être motivé par le secteur canin et félin

Durée de la Formation

  • 1900 heures de formation sur 3 ans sur le principe de l’alternance :

        – 15 jours en centre de formation
        – 15 jours en entreprise

Accès à la formation

  • Entrée possible en cours de session selon des modalités précises et après étude du profil par le responsable de la formation
  • La MFR s’engage à apporter une réponse au candidat dans un délai maximum d’un mois après la prise de contact et d’un mois avant l’entrée en formation, en septembre.

Accessibilité pour tous

Les salles de classe et les espaces de vie sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Pour toute information concernant les adaptations de nos formations aux personnes en situation de déficience ou de handicap, contacter notre référent «handicap» pour évoquer votre situation.

Tarifs

Tarif annuel avec internat : 2380€

Modalités pédagogiques

  • L’établissement dispose d’un terrain d’éducation et d’agility et d’un salon de toilettage pédagogique
  • Des espaces numériques et bornes WIFI sont disposés et accessibles dans tout l’établissement
  • Des outils pédagogiques innovants : vidéoprojecteurs, ordinateurs, tableaux interactifs …

Évaluation pédagogique

Nos résultats

Reçus à l’examen

%

Réussite
0%

Insertion à 1 an

Poursuite
d'études
0%
Entrée dans
la vie active
0%
Emploi dans
le secteur
0%
Emploi dans un
autre secteur
0%
Demandeur d'emploi
0%

Satisfaction

Globale
3,88/5
Formation Recommandée
4,22/5

Taux de rupture de contrat d’apprentissage

Année 2022-2023

0%

Insertion à 3 ans

Poursuite
d'études
0%
Entrée dans
la vie active
0%
Emploi dans
le secteur
0%
Emploi dans un
autre secteur
0%
Demandeur d'emploi
0%

Satisfaction

Globale
4,47/5
Formation Recommandée
4,26/5

Retour D'expérience

LE CHOIX DE LA MFR

"J’ai découvert la MFR du Perche car j’étais passionnée d’animaux depuis toute petite. J’ai donc fait les tests d’entrée à la MFR du Perche. J’ai choisi cette MFR pour sa bonne réputation dans le milieu canin.

La MFR du Perche m’a offert la chance de découvrir une nouvelle pédagogie. Les professeurs, que nous appelons ici « moniteurs », sont à notre écoute. Ils nous connaissent à la fois personnellement, scolairement et professionnellement.

On apprend directement notre métier, c’est du concret et c’est ce dont j’avais besoin. Dans d’autres circonstances, il aurait fallu attendre plusieurs années avant d’avoir accès à ces connaissances qui me tiennent à coeur et qui sont en adéquation avec mes rêves de jeune fille.

Grâce aux stages, je rentre en contact avec des professionnels, ceci m’ouvre des portes pour l’avenir. Dès ma 4ème, j’ai ressenti le besoin de plonger dans le grand bain pour gagner en maturité.

En milieu professionnel, il faut apprendre à se familiariser rapidement et à être moins timide. Grâce à la MFR du Perche, je me sens plus avancée que beaucoup d’autres jeunes de mon âge. Je construis progressivement mon projet et mes expériences de vie. Je ne suis plus passive du système éducatif mais active et actrice de ma formation.

LA MFR : UNE MAISON QUI AIDE A CONSTRUIRE UN PROJET PROFESSIONNEL

J’effectue mon stage au sein de l’élevage-pension « Le Petit Dan » à Hérouville Saint-Clair (Calvados).

Ce stage me pousse à poursuivre vers le métier d’éleveur. Mon maître de stage me montre comment fonctionne une entreprise, il m’aide dans mes projets et me recommande auprès d’autres éleveurs.

A l’avenir, je voudrais créer un élevage complété avec une activité de pension. Je compte faire des expositions pour me faire connaître. Je veux des chiens de qualité pour espérer un jour exceller dans mon domaine. J’ai trois races de prédilection : le berger australien, le terre-neuve et le dogue du Tibet."

"Je suis dans un élevage est spécialisé dans le berger australien et dans l’épagneul nain continental papillon.

L’ENTRETIEN QUOTIDIEN DES ESPACES

En tant qu’apprentie mes journées sont bien rythmées : nous nourrissons les animaux, nous promenons les chiens, nous réalisons le sevrage des chiots en âge d’être séparés de la mère et nous terminons la matinée par l’entretien de la maternité (désinfection, rincer les chenils, enlever et remettre des copeaux de bois, …). Au quotidien, on vérifie aussi l’état de santé des chiots, des adultes, nous détectons les chaleurs des femelles et nous vérifions aussi l’état de fonctionnement des lampes chauffantes. Les après-midis sont ponctuées par les visites des acheteurs. Chez mon maitre d’apprentissage, les prix des chiens varient selon la race, la couleur des robes, les origines parentales, la renommée de l’élevage, etc. On a en moyenne 3 portées de chiots en même temps pour un total de 60 chiens présents sur l’entreprise.

LES NAISSANCES

Une mise bas peut parfois être très longue et une présence est toujours importante. En cas de problème, on intervient pour aider la mère à retirer la poche foetale. On peut aussi nous-même aider la chienne dans sa mise à bas. Pour certaines races de chiens, les naissances par voie-basses sont trop risquées, les césariennes sont alors obligatoires. Nous rencontrons ce problème chez les chiens de petites tailles (les chihuahuas) ou encore les races à faces plates (molosse, carlin, etc.).

LES EXPOSITIONS

L’après-midi nous entraînons aussi les chiens destinés à faire des expositions. Il faut leurs apprendre à trotter selon les règles d’usage, à ouvrir la gueule, à positionner correctement le buste et les pattes. Il s’agit de reproduire les gestes qui seront effectués en exposition de beauté. Les prix remportés en exposition sont une valeur ajoutée pour revendiquer la qualité de notre élevage et pour vendre nos chiens.

ELEVEUR : UN METIER OU DES METIERS ?

Être éleveur c’est faire une multitude de métier :
- Soigneur
- Comptable et gestionnaire de son entreprise
- Entretenir, jardiner, laver des locaux
- Toiletter

Il faut savoir être calme, à l’écoute de l’animal et de ses salariés, il faut être organisé, connaître les réglementations en vigueur…

C’est pour toutes ces raisons que notre formation théorique et nos cours de pratiques à la MFR du Perche sont indispensables pour réussir dans ce métier."

Espace élèves